Témoignage d’un prestataire de scan 3D

Numérisation 3D & Construction > Non classé  > Témoignage d’un prestataire de scan 3D

Témoignage d’un prestataire de scan 3D

Jean-Claude Carles, président de la société Evidences 3D, prestataire de scan 3D a souhaité partager une de ses expériences sur un chantier de réhabilitation de bâtiment.

Vous découvrirez au travers de ce court témoignage une illustration concrète de la numérisation 3D en bâtiment.


Le projet

Client

EIFFAGE CONSTRUCTION RHÔNE-ALPES

Dossier

Ancien bâtiment de l’INPI

Projet

Changement d’affectation en hôtel B&B 4*

Problématique

  • La société Eiffage Construction avait pour contrainte de réaliser les travaux suivant les études réalisées par le cabinet d’architecture et de respecter les surfaces des chambres de l’hôtel au centimètres carrés près, sinon le maître d’ouvrage « Hôtel B&B » leur appliquait des pénalités, car celui-ci perdait des étoiles au classement de l’hôtel.
  • Les plans d’état des lieux remis à l’appel d’offre, ne leur permettaient pas de pouvoir affirmer que les immeubles avoisinant en surplomb restaient parfaitement verticaux.
  • Autres contraintes et non des moindre, le sous-sol et surtout le plan de sous-sol devant recevoir un parking, ne faisait pas références aux voûtes, donc aucune assurance de pouvoir réaliser les places de parkings conformément aux plans d’exécutions. La façade principale sur rue devant être conservée, les plans fournis ne précisait pas l’épaisseur des murs et la position exacte des ouvertures.

MISSION 1

  • DUREE D’INTERVENTION : 4H
  • REMISE DES DOCUMENTS : LE LENDEMAIN MATIN

Moyen utilisé :

 

La première mission fût de réaliser un état des lieux du sous-sol, d’une partie du rez-de-chaussée et de la façade principale qui sera préservée.

Le relevé par laser scanner 3D, nous a permis de relever le site en à peine 4h avec une précision de 6mm et de remettre notre constat le lendemain matin. Un relevé traditionnel nous aurez pris la journée et la remise des documents aurait été 2 à 3 jours plus tard.

Pour ce faire, nous avons positionnés 40 stations à des endroits bien précis, permettant de capturer l’espace et l’architecture complexe du site.

Les stations ont été positions à chaque entre axes des files de poteaux, à chaque encolure de portes, au centre de chaque pièces et si il y a des décrochés, des stations sont nécessaires. Par ce biais, le fait que chaque stations ce voient, l’assemblage finale est facilité et le nuage de points résultant est précis à 2mm.

Une fois les stations assemblées, nous avons pu utiliser le logiciel PointCab pour en extraire les coupes, plans de niveaux et élévations.

Le logiciel SCENE de chez FARO, nous a permis de réaliser aussi un fichier regroupant la globalité du nuage de points et consultable depuis un viewer internet, via notre plateforme WebShareCloud.

Cette interface permet de visualiser depuis un ordinateur, tablette et smartphone le site relevé comme si nous étions dans une vue « Google StreetView », avec des fonctions spécifiques très importantes, comme la possibilité de prendre des cotations directement depuis des photos et de communiquer avec le maître d’ouvrage et les conducteurs de travaux sur les soucis rencontrés, de joindre des notes en y ajoutant des documents (photos, documents PDF, vidéos).

 

MISSION 2

  • DUREE D’INTERVENTION : 2H
  • REMISE DES DOCUMENTS : LE JOUR MEME

Moyen utilisé

  • Laser scanner FARO FOCUS 3D X130

 

La deuxième mission fût de compléter le relevé initial de l’état des lieux, mais en cours de démolition, afin de pouvoir relever correctement les pignons des immeubles voisins et de s’assurer de leur aplomb.

Le relevé par laser scanner 3D, nous a permis de relever le site en à peine 2h avec une précision de 6mm/10m et de remettre notre constat le jour même.

Le bâtiment ayant été partiellement démoli, seule la façade rue a été conservée pour y être intégrée dans le nouveau bâtiment, ce qui nous a permis de relever les pignons des immeubles voisins.

Ce relevé a permis de vérifier exactement le périmètre existant et l’aplomb des pignons.

Comme la mission précédente, un fichier pouvant être exploitable via internet a été remis à EIFFAGE CONSTRUCTION via notre plateforme WebShareCloud.

Le logiciel de FARO « SCENE », permet aussi d’exporter le nuage de points au format RCP qui est un fichier natif à AUTODESK.

Le nuage de points résultant a été importé dans REVIT

Une fois le fichier importé et géo-référencé, nous avons pu importer les fichiers EXE au format DWG des différents niveaux et calés à leur altimétrie.

Nous avons pu ainsi contrôler l’existant par rapport au nuage de points.

Le constat a mis en évidence un décalage par rapport à la réalité, mais dans le bon sens, puisqu’il y avait un jeux de 7cm et les pignons étaient bien d’aplomb.

MISSION 3

  • DUREE D’INTERVENTION : 2H
  • REMISE DES DOCUMENTS : LE JOUR MEME

La troisième mission a été de contrôler en cours de travaux la mise en œuvre des murs banchés afin d’anticiper les écarts d’implantation sur les lots de second œuvre pour respecter les surfaces des chambres.

Nous sommes intervenus uniquement sur le premier niveau, en positionnant une trentaine de stations, ce qui a permis de recueillir un maximum d’informations.

Une fois le fichier assemblé et exporté au format RCP pour REVIT, nous avons créé une maquette numérique et constaté les écarts avec le fichier EXE du gros œuvre.

Ensuite un fichier au format DWG fut réalisé pour fournir un constat des écarts trouvés.

Cette intervention a permis à la société EIFFAGE CONSTRUCTION de pouvoir anticiper sur les lots de second œuvre.

 

A cette étude de cas, il manque une phase essentielle, un relevé complet du site en fin de travaux, ce qui permettrait de pouvoir réaliser un DOE Digital, élément clés pour la gestion du bâtiment.

Une autre remarque très importante pour le BIM.

Aujourd’hui, tout est basé sur la maquette numérique servant de support à l’information. Or aucun relevé par laser scanner 3D n’est demandé en cours de travaux, ce qui permettrait de mettre à jour la maquette numérique afin qu’elle soit la plus juste possible par rapport au tel que construit.

Clément VALENTE

Expert en construction numérique

Soyez le premier à réagir !

Ecrire un commentaire

Commentaire
Nom
Email
Site web