Logo scanners laser 3D Riegl

Le scanner laser 3D Riegl VZ-400i est robuste et puissant. Ses capacités multi-écho et sa portée de 800m lui confèrent un potentiel hors norme pour des applications extérieures.

Il possède deux processeurs, ce qui lui permet de procéder à l'assemblage des scans durant l'acquisition, réduisant ainsi le temps de post-traitement au bureau.

Assemblage automatique des scans durant l'acquisition sur le terrain

Un appareil photo au choix de l'utilisateur peut être ajouté sur la partie haute du scanner. Dans une telle configuration, l'alimentation électrique de l'appareil photo se fait via la batterie du scanner laser. Les photos sont prises au cours d'une seconde rotation du scanner sur son axe, et les données photographiques collectées sont fusionnées avec le nuage de point afin de le coloriser.

Vidéo de présentation

Notre avis après test

Malgré son positionnement en entrée de gamme, le VZ-400i constitue un outil sans égal pour des acquisitions de longue portée. La précision et la qualité des données sont à la hauteur des attentes créées par l'image de marque des appareil Riegl. Aucune déception : cet appareil est clairement taillé pour la numérisation de sites naturels et ses capacités multi-écho sauront affronter le défis de la numérisation de lieux à forte densité de végétation.

Attention tout de même à bien orienter vos attentes : le scanner VZ-400i n'est clairement pas adapté à la numérisation intérieure de bâtiments ou d'espaces confinés. Les temps d'acquisition sont assez longs, le scanner pèse lourd, les batteries et la caisse de transport également. Nous ne sommes clairement pas face à un appareil voulant briller par sa maniabilité ou son élégance, mais bien par la qualité sans égal des données produites.

Notez également que l'appareil photo n'est pas intégré. Cela permet de moduler librement la qualité des photos mais constitue plusieurs limites pour des numérisations intérieures :

  1. Le scanner ne peut pas scanner la zone située au dessus de lui. Il couvre ainsi une zone de 2 fois 100° sur le plan vertical, soit un tiers de moins que les scanners concurrents.
  2. L'appareil photo et le LiDAR ne partagent pas la même origine. Sur des faibles distances, la colorisation des points n'est donc pas cohérente.

Il n'en demeure pas moins que ce scanner laser 3D reste une référence inégalée sur le marché !

Prix du scanner laser 3D Riegl VZ-400i

Les scanners Riegl sont chers. Le VZ-400i avec sa caisse de transport et un appareil photo adapté représentera un investissement situé entre 100 000 € et 120 000 €.

Documentation

Brochure de présentation Documentation technique